access
- 1422 visites -

Bien choisir son climatiseur

Le choix d’un système de climatisation renferme des étapes embarrassantes si on n’étudie pas préalablement l’appareil qui convient à vos besoins ainsi que les différents critères propres à l’appareil.
En effet, bien choisir son climatiseur revient donc à déterminer d’avance le type de climatiseur qui existe sur le marché selon vos besoins et de savoir aussi les critères de choix pour des soucis d’économies d’énergies et de confort.


Quels sont les différents systèmes de climatisation ?


Il faut bien savoir qu’il existe différents types de système de climatisation sur le marché selon vos usages :


- Par exemple pour un usage occasionnel, les climatiseurs « monoblocs » sont recommandés. Ce sont les climatiseurs qui peuvent s’installer rapidement et facilement transportables dans les cas des types mobiles. Leur prix peut aller de 300 à plus de 1000 euros selon le revendeur.


- Les climatiseurs « split » ou « multi split » sont ceux qu’on utilise pour usage régulier. Ils comprennent un bloc installé à l’extérieur et en liaison avec un ou plusieurs « split » ou unités selon les modèles. Ces systèmes de climatisations sont plus structurés et contribuent à un refroidissement dans les différentes pièces de l’habitat. Vous pouvez vous envisagez de vous en procurez un à partir de 1000 euros.


- Il y aussi les climatiseurs « split mobiles » qui sont utilisés pour un usage régulier/occasionnel dans une pièce de grande surface. Son fonctionnement est l’adéquation entre les caractéristiques d’un climatiseur mobile et d’un climatiseur split. Côté budget, pensez à débourser entre 800 et 1300 euros.


Il faut préciser que parmi les systèmes susmentionnés, certains d’entre eux offrent une fonction chauffage, c’est le cas d’une climatisation reversible. Pour les aides financières, vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 7%, ce taux était déjà appliqué depuis le 1er Janvier 2010.


Quels sont les critères à prendre en compte ?


Vous avez maintenant choisi le type de système de climatisation qui vous convient, cependant, il faut tenir compte de quelques critères, tels que la puissance, la classe énergétique, le rendement à froid, le coefficient de performance (COP), le débit d’air, ainsi que le niveau sonore.


La puissance du climatiseur : pour climatiser un endroit est déterminé après l’établissement d’un bilan thermique effectué par un professionnel. Cette étude dépendra donc de la région d’habitation, l’apport en chaleur par chacun des occupants de la maison, la nature des murs de la maison et de la surface de vitrage. En prenant en compte les apports de chaleur, il faut avoir une puissance de 80 Watts par m² pour une chambre et 100 Watts par m² dans un séjour. Pour la climatisation réversible, il faut tenir compte des équivalences suivantes étant donné que la puissance de ce dernier est exprimée en « British Thermal unit » (BTU).
- 1W = 3,414 BTU
- 2 500W = 9 000 BTU
- 3 500W = 12 000 BTU
À partir de ses équivalences, vous pouvez choisir la puissance de votre climatiseur de la façon suivante :
- 9000 BTU si la surface de votre maison est inférieure à 25 m².
- 12 000 BTU si la surface de votre maison est comprise entre 25 m² et 35 m².
- 18 000 BTU dans le cas où la surface de votre maison dépasse les 35 m².


La classe énergétique de votre climatiseur permet de savoir si l’appareil est énergivore et non. Généralement, une étiquette énergétique vous permet de savoir son état. Cette étiquette énergétique classe l’appareil de la catégorie A à G sachant que les A sont les plus économiques.


Le rendement du climatiseur en mode froid est un critère à prendre en compte. Elle est connue sous le sigle EER ou « Energy Efficiency Rating ». Il désigne le rapport de l’énergie frigorifique fournie en Watts par l’énergie électrique consommée en Watts.


Le coefficient de performance (COP)
est le rendement qui désigne la performance du climatiseur lorsqu’il fonctionne en pompe à chaleur. C’est le résultat du rapport entre la chaleur produite et l’énergie électrique consommée. Un COP élevé vous permet de qualifié un climatiseur comme rentable et performant. En d’autres termes, climatiseur qui a un COP élevé est plus économiques, c’est ce qui permet de le qualifié dans la catégorie la plus petite dans l’étiquette énergétique.

À part ces critères de choix, vous pouvez encore choisir un climatiseur en fonction de son débit d’air selon la surface de la pièce d’installation :
- 150 mètres cubes par heure pour une petite pièce
- 4 à 8 fois, le volume de la pièce pour une grande surface
- 300 mètres cubes pour une pièce de 30 m² environ.
Enfin, il est toujours meilleur d’opter pour les climatiseurs silencieux

Notre Blog

  1. 1 Août 2018Comment se débarrasser de ses vieux meubles ?132 visites
  2. 6 Juil. 2018Découvrez Variation Confort pour un ameublement haut de gamme165 visites
  3. 4 Juil. 2018Où trouver votre système de surveillance au meilleur prix180 visites
  4. 14 Juin 2018Comment aménager au mieux son jardin?269 visites
  5. 12 Juin 2018Où acheter un parasol déporté inclinable ?208 visites
  6. 15 Avril 2018Ravalement de façade : le faire soi-même ou par un professionnel ?273 visites
  7. 13 Avril 2018Comment bien entretenir votre terrain et espace vert ?243 visites
  8. 8 Avril 2018Parce que votre sécurité est primordial !315 visites
  9. 27 Fév. 2018Des experts d’aménagement de bureau pour booster la productivité800 visites
  10. 18 Janv. 2018La réalité augmentée se développe dans l’Allier566 visites